Connectez-vous

Afrique

Tchad: 39 rebelles amnistiées par le gouvernement

Publié

le

En Conseil des ministres de ce lundi 29 novembre 2021, le gouvernement tchadien a donné une amnistie générale aux rebelles emprisonnés ou en exil.

Un ouf de soulagement pour les rebelles condamnés ou poussés en exil au Tchad. Le gouvernement a annoncé une amnistie générale pour les personnes condamnées pour acte de terrorisme, de complicité de terrorisme et enrôlement de mineurs dans les groupes armés. Cette décision a ciblé tous les condamnés pour atteinte à l’intégrité de l’État et aussi des faits relatifs à la liberté d’opinion. Au total 39 personnes sont prises en compte par cette mesure gouvernementale.
Plus de 250 tchadiens ont été condamnés par la Cour criminelle de N’Djaména et incarcérés exceptionnellement à la prison de Koro Toro depuis le 22 août 2019. La prise de cette amnistie est le fruit des tractations politiques entre responsables de groupes rebelles et les membres du comité technique spécial sous la direction de l’ancien président Goukouni. C’était l’une des exigences des acteurs politiques pour leur participation à un dialogue national s’annonce.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *