Connectez-vous

Politique

Gambie: Victoire du président sortant Adama Barrow à l’élection présidentielle

Publié

le

Le président sortant Adama Barrow a remporté dimanche l’élection présidentielle en Gambie avec environ 53% des voix, loin devant son principal rival Ousainou Darboe, crédité de quelque 28%, a annoncé la Commission électorale.

Ousainou Darboe, et deux autres candidats Mama Kandeh et Essa Mbye Faal, avaient contesté les résultats partiels de l’élection présidentielle qui donnaient la victoire à Adama Barrow, invoquant des irrégularités.

Scènes de liesse au Honduras, alors que la candidate de gauche revendique la victoire
« Nous sommes préoccupés par un retard excessif dans l’annonce des résultats », avaient-ils déclaré dans un communiqué commun avant l’annonce de la Commission électorale.

« Des problèmes nous ont été signalés par nos représentants dans des points de vote », ajoutaient-ils.

Les Gambiens ont voté samedi dans cette élection à un tour, un test politique pour cette jeune démocratie qui tient son premier scrutin pluraliste depuis la chute en 2016 du dictateur Yahya Jammeh.

Adama Barrow a salué dans la soirée le bon déroulement du scrutin, remerciant notamment la Commission électorale indépendante pour « l’organisation comme promis d’une élection libre, équitable, et transparente » ainsi que « le conseil des sages de la Cédéao et les anciens chefs d’Etat qui ont laissé toutes leurs activités pour venir nous accompagner comme des frères et sœurs ». La preuve, selon lui, que « nous devons prendre notre destin en main et trouver des solutions à nos problèmes ». Le président a promis qu’il consacrerait toutes les ressources à sa disposition « pour faire le Gambie un pays meilleur, pour toutes et tous. »

L’attente des résultats a été longue, les chiffres partiels étant annoncés au compte-gouttes depuis samedi soir. Les résultats finaux ont fini par être annoncés vers 21h, heure locale.
Cette victoire d’Adama Barrow le reconduit à son poste pour un second mandat après son accession surprise au pouvoir en 2016. Pour cette élection à un tour, les Gambiens ont été nombreux à voter samedi. Selon les données de la Commission électorale, près de 89% des électeurs se sont déplacés. Un scrutin aux allures de test politique pour cette jeune démocratie qui tient son premier scrutin pluraliste depuis la chute de Yahya Jammeh.

                                                                                                                                       Louisa-Carla(coll)

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *