Connectez-vous

Monde

Lutte contre réchauffement climatique et Covid-19: la Banque mondiale au secours des pays pauvres

Publié

le

En réponse à la lutte contre le réchauffement climatique et la Covid-19, la Banque mondiale décroche 93 milliards de dollars pour les 74 pays les plus pauvres.

Une bonne nouvelle pour les pays les plus pauvres. La banque mondiale décroche 93 milliards de dollars pour l 74 pays en développement. A l’issue d’une réunion au Japon mercredi avec les contributeurs, la Banque mondiale est parvenue à négocier ce montant pour reconstituer le fonds IDA (Association internationale de développement). Destinée aux pays plus pauvres, cette somme permettra de lutter la Covid-19 et ses effets sociaux. Elle va aussi être utilisée dans le combat contre le réchauffement climatique.
Pour Axel Van, directeur général des opérations de la Banque mondiale, en période de pandémie avec son corollaire ce fond va soulager les Etats. « Il ne suffira pas à lui seul à combattre les effets de la crise du Covid en Afrique ou en Haïti, mais il permettra de limiter la casse sociale », a-t-il estimé.
Selon son explication sur Rfi, « un tiers des fonds devrait aussi être consacré au réchauffement climatique et aux politiques d’adaptation, car les conséquences du dérèglement climatique sont tout aussi dévastatrices que celles de la pandémie. »
Il n’a pas manqué de confier que l’Afrique occupe une place de choix dans ce programme. « 70% des ressources mobilisées vont être destinées à l’Afrique », a déclaré le cadre de la Banque mondiale.
L’Association internationale de développement (IDA) est une institution à part à la Banque mondiale. Elle s’attache à promouvoir le développement, via l’éducation, la santé, les services de base. La moitié des sommes engagées sont des dons et l’autre moitié des prêts concessionnels à taux zéro.

A la faveur de ce programme, la Banque mondiale négocie avec les contributeurs au profit des pays les plus pauvres.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *