Connectez-vous

Culture

FERIDAMA 2021 : la 12e édition placée sous le signe de l’innovation

Publié

le

Révélé le patrimoine culturel immatériel du Bénin. C’est l’objectif que s’est fixé l’association Towara qui organise chaque année le Festival des Rituels et des Danses masquées (Feridama). L’édition de cette année sera célébrée à l’espace Towara sise à Agla avec d’importantes innovations à la clé.

Marcel Zounon, président de l’association Towara et son équipe ont convié la presse à une conférence de presse hier à Agla pour expliquer aux hommes de médias, les changements apportés à la 12e édition du Festival des rituels et des danses masquées qui aura lieu du 20 au 22 décembre 2021 à l’espace Towara. Selon les explications de Happy Goudou, l’un des membres du comité d’organisation, un fait majeur va caractériser l’événement ce mardi 21 décembre à partir de 22h. Il s’agit de la sortie des masques Guèlèdès qui seront accessibles au public dans un couvent réservé aux non initiés. A l’en croire, l’accent sera mis sur l’aspect rituel des masques contrairement aux autres éditions où l’accent a été mis sur l’aspect traditionnel.

Toutefois, pour Marcel Zounon, actuel directeur de l’ensemble artistique national, il ne s’agira pas de mettre à la place publique, des secrets du Guèlèdè. Il a bien précisé que seuls les initiés pourront avoir accès au couvent. Mais, n’empêche, les personnes présentes pour le festival pourront jauger elles mêmes la chose cultuelle des masques. ‹‹ Le travail que nous faisons est un travail de relais afin de sensibiliser le grand public que tout ce que nos aïeux ont conçu suit des normes socioculturelles et tout ce qui est cultuelle est encore gardé par les gardiens du temple ››. Une cérémonie de consultation du fâ aura lieu ce mardi à 10h avant la grande messe du Guèlèdè qui aura lieu à partir de 22h.

Advertisement

En ce qui concerne la journée du mercredi 22 décembre, un masque Zangbétô sera de la partie pour agrémenter l’événement. Les sculpteurs de masques et les couturiers des tenues du Guèlèdè sont également conviés à l’événement. Ils feront des démonstrations en live devant les participants selon les explications données par le comité d’organisation.

Il faut noter que l’association Towara du Bénin est accrédité en tant que ONG par l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. L’accréditation a été renouvelée à la session du comité inter gouvernementale pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Paris du 13 au 18 décembre dernier.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *