Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Zogbodomey : Pas de salaire sans l’attestation de présence au poste

Partagez

26 Vus

A la mairie de Zogbodomey dans le département du Zou, plus rien ne sera comme avant. Ainsi en a décidé le maire David Zinsou Towèdjè en déclarant  une guerre sans merci aux agents ‘’absentéistes’’ confirmés de l’administration communale.

Le conseil communal de Zogbodomey veut mettre de l’ordre dans la gestion des ressources humaines de cette collectivité locale. A cet effet un système de contrôle régulier a été mis en place par l’autorité communale. La présence effective au poste sera désormais la clé de paiement des salaires des agents territoriaux. Ces derniers ont été officiellement informés de la mesure prise par l’exécutif communal. A partir de ce mois de juillet 2019, le mandat de paiement des salaires sera accompagné de l’attestation de présence au poste. Selon la décision, tout agent qui n’aura pas respecté son engagement d’être effectivement au service, constatera une retenue sur son salaire conformément aux textes en vigueur en République du Bénin.

Accompagner le président Talon dans ses réformes

Cette lutte implacable contre les adeptes de l’absentéisme est engagée selon le maire David Zinsou Towèdjè pour accompagner le président de la République Patrice Talon dans ses réformes. Car, à en croire l’autorité, des agents inconscients et indélicats existent au sein du personnel communal et sont prêts à narguer tout le monde fort de leur parrainage et ou de leur soutien politique. Ce qui ne favorise pas la mobilisation des ressources propres de la commune, des ressources qui sont utilisées en premier lieu pour payer les salaires et faire face aux dépenses de fonctionnement de la mairie. Ces agents sont les premiers à se pointer à la perception pour percevoir leur salaire à la fin de chaque mois, déplore le maire, qui assure que la radiation est bien possible en cas de récidive. Ces fonctionnaires territoriaux n’ont donc pas à rougir,  ils doivent démontrer qu’ils ne sont pas des fainéants.


Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *